De plus en plus d’utilisateurs choisissent d’investir dans une tondeuse mulching. Ce modèle fonctionne un peu différemment d’une tondeuse classique grâce à la lame mulching intégrée. Quels sont les principes de ce type de lame et comment optimiser son utilisation ?

Les différents types de lames de tondeuse

Avant d’acheter une lame de tondeuse, il peut s’avérer intéressant de connaitre les différents types de lame existante. Cette étape est aussi importante pour comprendre le fonctionnement du système de coupe. Évidemment, il est toujours possible de demander conseil auprès des commerçants au moment de l’acquisition pour être sûr de son choix. Quoi qu’il en soit, on distingue plusieurs modèles, à savoir :

Cela peut vous intéresser : Aménagement et décoration pour une maison parfaite

  • Lames soufflantes ;
  • Lames hybrides ;
  • Lames mulching.

Il est aussi recommandé de parcourir ce site pour trouver les meilleures lames de tondeuse.

Le fonctionnement d’une lame de tondeuse mulching

Ce composant s’occupe de couper l’herbe. Une fois découpé, ce dernier est propulsé vers le haut du carter afin d’être broyé à plusieurs reprises. Ce processus permet de réduire l’herbe en une poussière verte qui retombe par la suite au sol. Ces déchets serviront à fertiliser le sol tout en favorisant la libération de l’azote qui améliore la couleur et la densité de la pelouse. Pour effectuer tout ce travail, il est nécessaire d’utiliser une lame mulching qui est compatible avec la plupart des tondeuses traditionnelles. Dans ce cas, il faut ajouter un élément obturateur à la sortie du bac de ramassage pour empêcher l’herbe d’être aspirée.

En parallèle : Quelles sont les informations importantes à connaître sur le serrurier ?

Les particularités d’une lame de tondeuse mulching 

Ce type de lame possède une configuration particulière qui permet de la reconnaitre facilement. Grâce aux alésages de cette lame, celle-ci peut être utilisée sur les tondeuses de différentes marques. En plus, celle-ci est conçue dans une forme simplifiée qui garantit une adaptation universelle. Quant aux bagues de réduction, elles s’ajustent au diamètre de l’arbre de transmission de la tondeuse. En général, l’extrémité de lames adopte un format reconnaissable. La zone relevée de la lame est ciselée en vue de créer un mouvement d’air. Ce sont ces dents qui transforment l’herbe coupée en mulching. D’un autre côté, l’affûtage du tranchant est plus long au niveau de la lame pour optimiser son efficacité.

Les astuces pour bien utiliser une lame de tondeuse mulching

Malgré l’efficacité d’une tondeuse mulching, celle-ci doit être utilisée dans les meilleures conditions pour obtenir un meilleur résultat. Afin d’optimiser la tonte mulching, il faut s’assurer que l’herbe n’est pas humide. Aussi, la pelouse ne devrait pas non plus être trop haute. Au printemps, il faut prévoir environ 2 tontes par semaine. Ceci est nécessaire pour empêcher que l’herbe pousse trop et que la lame ne soit pas capable de remplir correctement ses fonctions. Avant d’utiliser une tondeuse mulching, il faut également penser à dégager les débris sur la pelouse. En effet, les éléments comme les pierres ou les branches peuvent endommager les lames.